Organiser des présentations sur des projets d’IA, animer des communautés de professionnels, concevoir davantage de formations et repenser la forme des contenus informatifs… Est-ce nécessaire pour assurer l’accessibilité? Et est-ce que l’IA peut nous aider à le faire?

Écoutez les points de vue complémentaires de Constance (patiente partenaire au CHUM), de Marise Bonenfant (cofondatrice, coprésidente et directrice des connaissances chez Myelin), du Dr An Tang (médecin, professeur, chercheur et président du Groupe de recherche en intelligence artificielle de l’Association canadienne des radiologues) et de Nathalie Beaulieu (directrice de l’enseignement et de l’Académie CHUM et directrice exécutive de l’École de l’intelligence artificielle en santé).

En collaboration avec Humaniteq